dimanche 26 avril 2009

JACQUES MESRINE - MESRINE PARLE ENCORE (1972)


Peu après son évasion, Jacques Mesrine évoque les conditions de détention au sein de "L'Unité Spéciale de Correction" QHS du pénitencier Canadien de Saint-Vincent de Paul. A travers l'enregistrement il règle ses comptes avec le directeur de cet établissement qu'il compare à un camp de concentration (il mentionne l'existence de chambres à gaz, d'actes d'humiliation voire de torture). A peine pressé, le disque fut saisi par les autorités Canadiennes.

Le deuxième lien concerne le testament audio qu'il enregistre le 29 octobre 1979 (2 jours avant sa mort) à l'attention de sa compagne d'alors, Sylvie Jeanjacquot.

Liens :
Jacques Mesrine - Mesrine Parle Encore (1972)
Testament Audio de Jacques Mesrine (1979)

4 commentaires:

  1. génial.
    est-ce la vraie voix de Mesrine ? ou quelqu'un qui lit un texte écrit par lui ?

    RépondreSupprimer
  2. C'est bien lui qui parle sur le 1er enregistrement. Pour le testament, c'est un enregistrement qui traine sur le net donc difficile à certifier à 100% mais à priori c'est lui.
    La scène avait été reprise dans le très sympathique film d'André Génovès (sur une musique proche du thème de Midnight Express). On peut la voir sur youtube :
    http://www.youtube.com/watch?v=nXek71-ebrc

    RépondreSupprimer
  3. Jacques MESRINE, j'ai vu les deux derniers films avec Vincent CASSEL, j'avais vu le plus ancien aussi plusieurs fois. Chaque fois qu'un reportage sur lui passe à la télévision je regarde. Cet homme me fascine, je l'aime, je l'admire. J'ai lu ses livres aussi. C'était un des derniers "voyous" au grand coeur et avec un grand sens de l'honneur. J'ai aussi un grnd respect pour sa dernière compagne, pour sa famille et pour ceux qui l'ont entouré comme François BESSE.

    Kalinka

    RépondreSupprimer